Verre Technique

Le travail du verre technique

Sinoptix vous propose plusieurs processus de travail du verre pour répondre de manière adaptée à chacun de vos projets.

Le verre est une matière relativement difficile à travailler du fait du risque de casse et de sa dureté. Il existe deux grandes catégories du travail du verre :
Le travail à chaud (permet des formes plus complexes)
Le travail à froid. (plus simple à mettre en œuvre, mais nécessite un temps de travail et donc un coût élevé).

  1. LE TRAVAIL A CHAUD

Soufflage du verre :

souffleur verreArtisanalement le soufflage du verre est toujours effectué à l’aide d’une canne, sur laquelle le souffleur va venir déposer une masse de verre en fusion (paraison). Cette masse est ensuite travaillée pendant le refroidissement pour donner la forme voulue à la pièce. Cependant cette technique est très peu employée pour l’industrie dont les exigences de forme et de tolérances sont plus strictes, et souvent réservée aux artistes.

L’industrie utilise elle d’autres procédés comme le moulage par soufflage. Ce procédé est utilisé dans la majeure partie des verres non plats, comme les contenants alimentaires ou tout autre verre dit creux. Plusieurs procédés peuvent alors se succéder pour réaliser une pièce.

moulage verreLe verre peut être pressé : le verre fondu tombe dans un moule puis un poinçon descend pour donne la forme à la pièce.  Ce procédé se limite aux formes simples. Ensuite il est possible d’ajouter une étape de soufflage pour atteindre la forme finale désirée. Il s’agit du pressage-soufflage, qui permet de produire des formes plus complexes quand un produit de plus grand volume est recherché.

Il est également possible d’entrainer la rotation du moule pendant le soufflage il s’agit de pressage-soufflage-rotation. Ceci garantit un verre aux parois fines et uniformes, procédé utilisé dans la verrerie de laboratoire par exemple.

Lire la suite : Travail du verre à froid